Bilan lecture manga [1er trimestre 2018] 📚

Une nouvelle année de lectures qui promet d’être riche. De nouvelles séries, des relectures, des retards à rattraper…
Même si j’essaye de lire plus de “livres sans images”, je ne veux pas laisser tomber les mangas pour autant. Le marché est de plus en plus riche et l’offre devient presque hors de contrôle pour les lecteurs français. À tel point qu’il faut parfois faire des choix dans les séries à suivre ou à en abandonner plus par manque de budget et de temps.
Ces trois premiers mois ont déjà été bien remplis, voici mon bilan lecture…

Me and the Devil Blues

Ça va aller vite avec cette série que j’avais déjà commencée il y a 2/3 ans. Cette fois-ci j’ai lu les 4 volumes publiés et je suis bien entendu frustré de ne pas avoir la suite… Espérons quand même qu’elle arrive un jour en France…
Sinon que dire ? Un dessin magnifique, des personnages dingues, une histoire prenante, même si l’auteur semble ralentir le rythme et prendre une voie différente dans les derniers tomes.

 

 

 

Gantz

Gantz fait partie de ces séries que j’aime lire, même si je ne trouve pas que ce soit des chefs-d’œuvre. Je n’avais pas eu l’occasion de la lire lors de sa première publication et cette édition double volume me convient tout à fait. Le concept de la série est fort, il y a le mystère qui englobe l’histoire sur le “pourquoi” de la situation qui permet de tenir sur la durée. C’est super rapide à lire en plus et jusqu’à maintenant, je suis satisfait de lire mon tome chaque mois.

 

 

 

Kids on the Slope

Je découvre souvent des séries en me disant “celle-ci a tout pour me plaire. Mais j’ai déjà tellement de chose à lire et à regarder… Elle attendra un peu”. Puis est venue l’annonce de l’arrêt de commercialisation de Kids on the slope. Je ne comprends pas. Je pensais qu’elle était populaire. Il faut croire que ce n’était pas vraiment le cas…
Je me suis donc décidé à me procurer mes volumes manquants avant qu’il ne soit trop tard et de le regretter comme pour tant d’autres séries. J’ai TELLEMENT bien fait ! L’auteur retranscrit tellement bien les émotions que génère la musique (et le jazz plus précisément). Pour résumer, les personnages sont touchants, l’ambiance est poignante, le dessin délicat. Si vous aimez le jazz, si vous aimez les histoires sentimentales, si vous aimez la musique, si vous aimez les années 60 et si vous aimez le Japon, lisez Kids on the slope (avec les morceaux de jazz cités dans l’histoire en fond musical). Un bijou.

 

Last Hero Inuyashiki

J’ai un peu le même ressenti que pour Gantz du même auteur : rapide à lire, assez jouissif, parfois drôle, gore, une fin assez attendu, mais on sait à quoi s’attendre. Point bonus : un héros atypique.

 

 

 

 

L’Attaque des Titans

Cela faisait 2 ans à peu près que je n’avais plus lu cette série. Comme il y avait beaucoup de personnages, un scénario assez riche, des complots et des révélations, je voulais que la publication prenne un peu d’avance afin de ne pas la lire au compte-goutte et de perdre le fil de l’histoire. Le temps entre la sortie de chaque volume étant assez long, j’étais complètement perdu. J’ai donc attendu la sortie du volume 23 pour tout recommencer depuis le début. C’était tellement jouissif ! Voilà une série qui n’a pas volé son succès. Mais je pense que vous le savez déjà et que je n’ai pas besoin de vous convaincre de la lire.
Je dois quand même mettre un bémol sur le nouveau tournant scénaristique. J’ai quelques doutes sur la suite des événements et j’ai peur de perdre un peu de l’intérêt pour L’attaque des titans maintenant que l’ambiance générale a quelque peu changé… Je n’en dis pas plus, mais si vous êtes à jour, vous savez de quoi je parle.

 

Ippo

Une des meilleures séries sportives sans aucun doute. Beaucoup d’humour, mais aussi une énergie dans les phases de combats qui tiennent en haleine et qui en met plein la tronche quand la situation bascule. J’ai souvent fait “Wow bordel” quand Ippo balance son point en pleine page au moment où tout semblait perdu.
Je n’ai lu que la saison 1 pour le moment et je sais que je lirai les suivantes un jour. Pas tout de suite, mais un jour oui.

 

 

 

Deathco

Bon sang que ça va être dur lorsque le dernier volume sortira… Kaneko maîtrise de mieux en mieux ses récits et bon sang que celui-ci est jouissif. Deathco c’est un exutoire, un riff de guitare qui fait headbanguer en t’éclaboussant la gueule de sang et de sueur. Le dessin est de plus en plus beau et je sais que je répondrai présent à chacune des sorties de l’auteur.

 

 

 

 

Le mari de mon frère

On change complètement d’ambiance. Le mari de mon frère est doux et plein de bons sentiments sans être niaiseux. Un beau message passé et dont je me demande quelle a été la réception au Japon. Bon, j’avoue là, la larmichette était pas loin à la toute fin.

 

 

 

 

La Virginité passé 30 ans

En commençant ce livre, je pensais me marrer sur des blagues un peu crades. C’est un peu le cas, mais très peu quand même. Les chapitres sont basés sur des entretiens publiés sur un site et mis en images par l’auteur de Ladyboy vs Yakuzas. Il s’agit donc de vraies personnes. Des personnes qui sont très souvent exécrables, mais qui parfois, gagnent notre sympathie à mesure que l’ont comprend leur situation et leurs sentiments. Certains l’accepte, d’autres plus difficilement et rejettent la faute (à tort et parfois à raison) sur la société (japonaise) ou sur leur entourage. J’ai particulièrement été ému par le destin de cet acteur porno dont le rôle était à chaque fois de provoquer le dégoût chez l’actrice star des films dans lesquels il a joué.
Il nous faudrait plus de manga-reportage et encore une fois, Akata a bien fait les choses.

 

Born to be on air !

Une de mes séries doudou. Celle dont j’attends les sorties impatiemment et que je lis avec beaucoup d’amour. De l’amour pour les personnages et notamment l’héroïne, de l’amour pour l’auteur qui nous sert une histoire simple, avec des enjeux du quotidien et des problématiques que l’on a presque tous connus, de l’amour pour l’éditeur qui nous permet de savourer cette œuvre, et de l’amour pour Black Studio qui fait un boulot génial (et ça ne doit pas être simple sur ce genre de séries).

 

 

 

Mention rapide à quelques séries à peine commencée durant ce trimestre et qui ont attiré mon attention mais pour lesquelles je n’ai pas grand chose à dire ou dont j’attends confirmation après la lecture des prochains volumes :

Happiness – Dessin joli, une histoire simple, mais bien racontée… Vite la suite !
Les Rôdeurs de la Nuit – J’ai bien aimé le dessin et le cadre de l’histoire.
Ranma 1/2 – Encore une série doudou. Une histoire à l’ancienne bien comme il faut.
L’Atelier des sorciers – Petite surprise pour ma part. J’étais curieux en voyant les retours dithyrambiques de…. tout le monde. Le dessin est magnifique, l’univers a l’air riche. Du coup je suis impatient de lire la suite.

Bilan de ce 1er trimestre :
– 76 mangas lus.
– 23 séries différentes
– 6 séries (et one shots) terminées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *