[REVIEW JEUX DE SOCIÉTÉ] Exploding Kittens

Connu pour être le projet le plus soutenu sur Kickstarter (8,782,572$ récoltés alors qu’il n’y avait que 10,000$ demandés sur 30 jours), Exploding Kittens ne déçoit pas lors de la prise en main. Que ce soit au niveau du matériel ou du plaisir de jeu, la qualité est là. Les règles sont très rapidement retenues, mais la stratégie de chacun va se construire et s’aiguiser au fil des parties.

Comment ça se joue ?

En gros, Exploding Kittens est un jeu de roulette russe en plus délirant et avec des bonus. Chaque joueur devra piocher une carte dans la pile au centre. S’il tombe sur une carte Exploding Kitten, il explose et meurt (pas pour de vrai, il arrête juste de jouer). C’est simple ! On ajoute à ça des cartes Defuse qui permettront aux joueurs de désamorcer un chaton explosif. Dans ce cas, il pourra replacer la carte chaton explosif où il le souhaite dans la pile. Sur le dessus pour le joueur suivant, au hasard dans la pile ou il peut compter les cartes pour essayer de faire perdre un des joueurs autour de la table.

Photo : bearisonford.tumblr.com

En plus de cela, d’autres cartes pourront être jouées. On peut jouer autant de cartes qu’on le souhaite. Toutes ou aucune par exemple. Une fois cela fait, on pioche une carte et c’est au joueur suivant. Les cartes jouables sont :

– Les Defuse (jouable uniquement si l’on pioche un chaton explosif, chaque joueur en a une en début de partie);
– Les cartes Attacks qui permettent de mettre un terme à son tour et donc de ne pas jouer de cartes mais obligeront le joueur suivant à jouer deux tours à la suite
– Les Skips qui permettent de simplement passer son tour
– Les cartes I can see the future qui autorisent le joueur à regarder secrètement les 3 premières cartes de la pioche et de les reposer sans en changer l’ordre
– Les cartes Favor où un autre joueur doit vous donner une carte de sa main qu’il aura choisi
– Les cartes Shuffle qui nous autorise à mélanger le pioche
– Et enfin les cartes Nope qui annulent l’effet d’une carte qui vient d’être jouée

En plus de cela s’ajoutent des cartes sans effet “Tacocat, Beardcat, Hairy potato cat, …” qui peuvent être jouées par paires, dans ce cas elles permettent de piocher une carte au hasard dans la main d’un autre joueur, soit par trois et permettent au joueur de demander une carte à un autre joueur. Exemple : Gaston joue trois Tacocats et demande à Greg sa carte Defuse. Greg doit lui donner sa carte s’il l’a encore en main. Si le joueur n’a pas la carte demandée, c’est tant pis ! Et enfin, si un joueur joue une carte de chaque sorte (uniquement les cartes sans effets) il peut piocher le carte de son choix dans la défausse.

La version NSFW (stand alone)

Pour résumer, il s’agit de rester le dernier en vie et d’essayer de piéger vos adversaires en attaquant ou contre-attaquant avec des cartes à effet. Les illustrations sont rigolotes et référencées, le jeu est simple, rapide et accessible ce qui fait qu’on enchaîne les parties en essayant à chaque fois de faire mieux. Si vous cherchez un jeu accessible à tous, rapide, simple, marrant et que vous n’avez rien contre les jeux de roulette russe, ce jeu vous conviendra. Il n’est pas traduit en français, mais les consignes sont très simples et inscrites sur chaque carte.
Le matériel est de qualité que ce soit pour la boîte, le thermoformage (même s’il est tout simple avec deux compartiments) ou les cartes qui ont l’air pas mal résistantes.

La vidéo récapitulative des règles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *