Les mangaka et leur art.

J’aime parfois mettre un visage sur un coup de crayon. Quand je lis un manga et que je l’apprécie, j’aime savoir à qui je dois ce magnifique travail. Parfois je suis assez étonné de voir que l’habit ne fait pas le moine, mais il ne faut pas oublier qu’on ne juge pas un livre à sa couverture.

J’ai donc compilé quelques illustrations de mangaka dans différents genres et j’y ai associé leur portrait. J’y trouve quelque chose de plaisant. Certains collectionnent les cartes Panini, moi c’est les auteurs… japoni………………. (?)

Hiromu ARAKAWA

arakawa-hiromu

Hiroiko ARAKI

araki-hiroiko

Inio ASANO

asano-inio

George MORIKAWA

george-morikawa

Q HAYASHIDA

hyashida-q

Takehiko INOUE

inoue-takehiko

Masayuki ISHIKAWA

ishikawa-masayuki

Junji ITO

ito-junji

Atsushi KANEKO

kaneko-atsushi

Suehiro MARUO

maruo-suehiro

Taiyou MATSUMOTO

matsumoto-taiyou

Tsutomu NIHEI

nihei-tsutomu

Takeshi OBATA

obata-takeshi

Eiichiro ODA

oda-eiichiro

Katsuhiro OTOMO

otomo-katsuhiro

Hiroaki SAMURA

samura-hiroaki

Osamu TEZUKA

tezuka-osamu

Yoshihiro TATSUMI

tatsumi-yoshihiro

Akira TORIYAMA

toriyama-akira

Yuki URUSHIBARA

urushibara-yuki

Tite KUBO

kubo-tite

Kentaro MIURA

miura-kentaro

Ai YAZAWA

yazawa-ai

Naoki URASAWA

urasawa-naoki

Kengo HANAZAWA

hanazawa-kengo

[REVIEW MANGA] Jaco the galactic patrolman

On m’avait présenté Jaco the galactic patrolman comme une préquelle à Dragon Ball. En réalité il s’agit simplement d’une histoire se situant dans le même univers (comme toutes les œuvres de Toriyama) et se déroulant avant le début du manga culte. Donc, pour être clair dès le début, Jaco ne nous apprendra pas grand-chose sur l’histoire de Goku et ses amis. Certes, il est fait allusion à différents événements qui nous sont familiers et le “destin” de Jaco est lié en un point à celui de Goku. Cependant, le manga n’était pas forcément essentiel à la mythologie Dragon Ball.

Mais… Est-ce un bon manga ?FullSizeRender (2)

Jaco est un extraterrestre qui fait partie de “La Super Elite qui veille sur la paix de l’univers”. Il patrouillait tranquillement en direction de la Terre pour la mission qui lui a été confié. Alors qu’il regardait tranquillement un film à bord de son vaisseau, il heurte la Lune et s’écrase dans la mer. Heureusement pour lui, il ne tombera pas loin d’une île habité par un vieux monsieur, un scientifique qui fait ses recherches sur la manipulation du temps (Omori). Les deux énergumènes vont vite sympathiser et Jaco lui révèle que sa mission est d’empêcher un extraterrestre issu d’une race maléfique de détruire la Terre (*Wink* *wink*). Arrogant et maladroit, Jaco hésite également à supprimer la race humaine, elle qui est si malfaisante et néfaste pour sa propre planète. Mais Jaco va apprendre à mieux connaître ce peuple va changer d’attitude au contact du vieil homme.

Il n’y a pas beaucoup plus à dire à propos de ce manga, donc je vous laisse la surprise quant au déroulement de l’histoire.

FullSizeRender (3)

Une des premières choses qui m’ont marqué dès le début de ma lecture ce sont les trames qui sont bien plus présentes que dans Dragon Ball. Mais le dessin. Rah là là, ça fait tellement de bien de redécouvrir Toriyama. D’avoir de nouveaux dessins. Son style est resté le même. L’histoire est légère, même si on a droit à un petit passage dramatique sur l’histoire de Omori, mais il s’agit bien d’un gag manga. Il n’y a quasiment pas de combat ou d’action, mais c’est très agréable à lire et lorsque j’ai refermé le livre, j’étais plutôt satisfait de ce que j’avais lu. C’est simple, ça n’essaye pas de faire trop de fan service. Ça n’en fait pas trop. Les personnages sont attendrissants et l’on aurait aimé passer plus de temps avec eux.

Pour conclure : Est-ce que Jaco est ce qu’il manquait à Dragon Ball ? Non. Il aurait été décevant s’il avait voulu faire du DB, mais quasiment tous les personnages sont inédits (^_~) et on pourrait plus considérer “Jaco tgp” comme un spin off en one shot qu’en tant que “Les origines de Dragon Ball” comme l’annonce le sticker sur la couverture. C’est plutôt drôle, c’est superbement dessiné, c’est léger, c’est tout ce à quoi je m’attendais avant de le lire et ça m’a complètement satisfait de ce point de vue. Donc si vous décidez de lui laisser sa chance, gardez ça à l’esprit, lisez-le juste pour passer un bon moment. C’est déjà pas mal !