• Reviews Manga

    [REVIEW MANGA] La maison aux insectes

    Comme le dit Kiyoshi Kurosawa dans la préface de La maison aux insectes, lire Umezu c’est avoir l’impression de vivre un cauchemar. Pour ma part, j’ai découvert l’horreur en manga avec Hideshi Hino et Kazuo Umezu. Puis très vite Suehiro Maruo et Junji Ito. Le mot “cauchemar” est ce qui définit le mieux le sentiment qui m’a accompagné lors de mes premières lectures de ces différents maîtres de l’horreur. Peu d’œuvres horrifiques m’ont marqué comme Baptism ou L’école emportée. Et en mettant la main sur La maison aux insectes, j’espérais revivre une expérience similaire. Cet ouvrage contient 7 nouvelles d’Umezu publiées dans les années 60/70. Et le moins que l’on…